đŸ’Ș STORYTIME : comment j’ai perdu 20kg en 9 mois ! đŸ’Ș

Ça fait longtemps que j’ai envie de vous parler de ça, de cette pĂ©riode de ma vie, sans trop savoir comment l’aborder. Un peu Ă  l’image de ma derniĂšre (et premiĂšre) vidĂ©o de sport sur ma chaĂźne, je pense que je n’ai jamais vĂ©ritablement osĂ©, peut-ĂȘtre par pudeur, repoussant ainsi l’Ă©chĂ©ance. Du coup, ce que je vous propose, c’est d’y aller Ă  l’instinct ! Je vous invite donc Ă  vous prendre un petit cafĂ©/une tisane, pĂšre Thomas entre dans la place pour vous conter une nouvelle histoire ! đŸ€“

Les vrais ont la rĂ©f’ 😉

Pour commencer, mettons en place un contexte, et des dates relativement prĂ©cises. Les faits (ma transformation physique) que je vais Ă©voquer vont se dĂ©rouler du mois d’octobre 2018 Ă  juillet 2019, le tout en faisant quelque sauts dans le temps pour complĂ©ter cette pĂ©riode. đŸ€

Remontons donc Ă  l’Ă©tĂ© 2018 pour que vous compreniez d’oĂč je viens : je sors Ă  ce moment-lĂ  d’une licence de droit acquise dans un certain mal-ĂȘtre (je n’aimais pas ça, je ne m’y suis jamais vĂ©ritablement senti Ă  ma place), souffrant Ă  la fois d’une phobie sociale (l’Ă©mĂ©tophobie que j’ai dĂ©jĂ  Ă©voquĂ© juste ici) et d’une fracture Ă  la tĂȘte radiale de mon coude gauche. Ouais, c’est pas la grande joie, hein ? đŸ€•

Mais on garde l’appĂ©tit et le sourire…!

Dans cette pĂ©riode sombre de ma petite vie, je vivais la nuit pour Ă©viter tout contact avec autrui, si ce n’est mes proches et pour faire ma rĂ©Ă©ducation, et je me rĂ©fugiais dans la bouffe, mais genre sĂ©vĂšre. SĂ©vĂšre au point de prendre du poids de maniĂšre… Comment dire… ConsĂ©quente, voilĂ  tout. ConsĂ©quente au point qu’Ă  l’issue de ma rĂ©Ă©ducation (courant octobre), je dĂ©cide de me peser par curiositĂ©, et aperçoit le joli chiffre suivant : 97,5kg…! Oui, Ă  2,5kg prĂšs de la barre des 100 kg. Le tout pour 1m83-85, un joli bĂ©bĂ© en somme toute. đŸ‘¶

ForcĂ©ment, comme vous vous en doutez, ce fut un vrai choc, car j’ai toujours Ă©tĂ© sportif par le passĂ©, entretenant un poids de forme correct. Et lĂ , en l’espace de 4 mois, j’avais pris 20kg dans les dents (5kg/mois pour l’image). Je dĂ©cide alors de me reprendre en main, soutenu par mes proches : « ok Thomas, fini les conneries : c’est full salle de sport et cardio ». Alors oui , sauf que 2 mois aprĂšs (fin dĂ©cembre/dĂ©but janvier), les rĂ©sultats ne sont pas dingues : 93kg sur la balance, mais surtout la sensation de ne prendre aucun plaisir Ă  aller Ă  la salle. HonnĂȘtement, avec du recul, je n’y Ă©tais ni mentalement, ni moralement… 😔

Entre le ventre, les joues et les hanches, j’ai limite du mal Ă  me reconnaĂźtre…!

Et puis un soir dans cette mĂȘme pĂ©riode, en traĂźnant sur Instagram pour y trouver de la motivation, je tombe sur le compte de Devon Levesque, dĂ©couvrant ainsi la pratique du « Functional Training ». Et lĂ , concrĂštement : c’est le coup de cƓur immĂ©diat ! J’ai trouvĂ© mon objectif : ĂȘtre un athlĂšte complet, ĂȘtre athlĂ©tique ! đŸ‹ïžâ€â™‚ïž

J’utilise alors le mois de janvier pour comprendre cette discipline, comprendre ses mouvements : adapter mon corps. Et petit Ă  petit, j’en deviens tout simplement accro, au point d’inventer mes propres mouvements et sĂ©ances ! En parallĂšle de cette passion naissante, motivĂ© Ă  bloc, je dĂ©cide alors de reprendre en main mon alimentation : « fini les grignotages Thomas, on va leur montrer c’est comment », comme dirait l’autre. đŸ˜€

DĂ©terminĂ©… Et les premiers rĂ©sultats suivent ! đŸ’Ș

Ainsi, je me mets Ă  compter/calculer mes fĂ©culents, mes sources de protĂ©ines et mes lĂ©gumineuses, le tout en me renseignant sur ce que je faisais. Et alors lĂ , c’est trĂšs simple : les rĂ©sultats sont tout bonnement foudroyants, puisque je fonds comme neige au soleil, alignant 5 Ă  6 sĂ©ances par semaine, et atteignant le poids de 77kg tout dĂ©but juillet ! 🎉

Et comme je kiffais (kiffe toujours) m’entraĂźner de cette maniĂšre, avec ce nouvel Ă©tat d’esprit, je dĂ©cide alors de poursuivre mes efforts (avec plus ou moins de rigueur, je l’avoue haha), me permettant aujourd’hui de vous Ă©crire ces mots. Et justement, aujourd’hui, oĂč en suis-je ? Eh bien j’oscille entre 72 et 74kg les copains (j’ai dĂ©cidĂ© de perdre encore un peu pour la reprise du foot en club que j’ai effectuĂ© l’Ă©tĂ© dernier, je vous en parlerai aussi un jour si ça vous tente), me sentant bien dans mon corps, et surtout heureux. ❀

Bref, une trĂšs belle pĂ©riode de ma vie, une jolie aventure qui a façonnĂ© l’homme que je suis aujourd’hui. Et surtout, une jolie petite aventure que j’ai adorĂ© vous conter, et dont la fin est encore trĂšs loin d’intervenir ! đŸ’Ș

Avec un petit changement capillaire au passage haha ✂

Et voilĂ  les petits potes, d’octobre 2018 et 97,5kg, Ă  juillet 2019 et 77kg, voici donc mon histoire. Une histoire qui a donnĂ© lieu Ă  une story « à la une » (sur mon IG) dans laquelle vous pouvez retrouver plusieurs de mes entraĂźnements, mais aussi un article sur le « Functional training ». J’espĂšre que cette « storytime » vous aura plu, et vous motivera, quelque soit la pĂ©riode que vous traversez. Qu’elle soit bonne ou mauvaise, n’oubliez jamais une chose que j’ai apprise de par mon petit vĂ©cu : quelque soit les tempĂȘtes dans lesquelles nous naviguons, les rayons du soleil finissent toujours par rĂ©apparaĂźtre ! đŸ€—

Ps : si cet article vous a plu, n’hĂ©sitez pas Ă  laisser un petit commentaire et Ă  le partager, et si vous souhaitez me soutenir, n’hĂ©sitez pas Ă  cliquer sur quelque blocs de pubs, et/ou me faire un petit don sur mon profil uTip ! 🙏

Clique ici pour partager l'article sur tes réseaux :

Share on facebook
Share on google
Share on twitter

Pour que tu puisses me donner ton avis :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour t'abonner et ĂȘtre averti de la sortie d'un article :

Nous garderons vos donnĂ©es privĂ©es et ne les partagerons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialitĂ©.

Pour ne louper aucune sortie, abonne toi !