Alors « Pilote & Co » de Doums, ça vaut quoi ?

Artiste : Doums

Prénom/nom : Doums Coulibaly (?)

Surnom : « Morgan Frémont » (?)

Âge : 27 ans (03 mars 1992)

Projet : EP (8 titres)

Sortie : 13 décembre 2019

Doums, c’est un peu le pote ultra doué qu’on a dans notre entourage, mais qui se contente du minimum syndical. Voilà ce que j’ai, une nouvelle fois, pensé une fois « Pilote & Co » écouté et décortiqué. Une nouvelle fois, car je m’étais déjà fait cette réflexion avec l’EP « Pilote » il y a 2 ans, mais aussi avec « Jeunes Entrepreneurs », l’unique projet (pour le moment) du collectif L’Entourage, sorti en 2014. C’était il y a 6 ans bordel, 6 ans.

Doums venait alors de souffler ses 22 bougies tandis que je n’étais qu’un petit lycéen de 17 ans. 6 ans après, pas grand chose n’a finalement changé : Doums est toujours aussi talentueux qu’atteint d’une certaine flemmingite (je n’invente rien, il le dit lui-même en interview), et moi, bah j’écoute encore avec autant de plaisir celui qui se fait appeler (surnommer ?) Morgan Frémont. Que voulez-vous, on ne change pas une équipe qui stagne.

Et si je vous écris tout cela, c’est parce que « Pilote & Co » est un vrai bon petit EP des familles. Un projet dans lequel le rappeur parisien nous fait l’éloge de sa technique, de ses placements qualitatifs, de quelque chansonnettes en poussant un peu sur sa voix, et de sa bonne vibe globalement. Ajoutez à cela le personnage sympathique et attachant qu’est Doums sur les réseaux et dans ses quelques sorties en interview, et voilà, la frustration est vite de retour. Ahlala, foutue frustration.

Sinon, pour en revenir à l’analyse du projet, « Pilote & Co » est un EP bien produit, avec un très bon Hugz Hefner en tête (« Hugz, t’es en feu sur celle-là »), qui a produit 5 des 8 tracks (❤ sur les prods de « S’il suffisait » et « Besoin de personne »), et avec de très bons featurings. Au moment où j’écris ces mots et après avoir écouté ce projet à plusieurs reprises, je retiendrai notamment les morceaux en feat avec Abou Tall (cf. « Besoin de personne »), Nekfeu (cf. « Ce soir ») et Népal (cf. « Le fer »). Et j’en profite aussi pour placer un petit big up à Gros Mo pour son couplet dans « Ok » qui vaut quelque écoutes et hochements de tête.

Cependant, si je ne devais retenir qu’une seule collaboration (et, du coup, un seul son) de cet EP, eh bien je vais peut-être vous étonner, mais ce n’est pas celle avec Nekfeu. Non, c’est celle avec Népal. Alors que je m’attendais à avoir un petit coup de blues en entendant la voix de celui qui nous a quitté le 9 novembre 2019 (RIP 🙏), c’est le contraire qui s’est réalisé : le sourire aux lèvres et pas mal de kiff. Une track ovniesque et un sacré duo, rien de mieux pour conclure un projet vraiment sympa.

Un projet vraiment sympa dans lequel l’artiste né à Bamako (Mali) évoque ses doutes, son envie de faire le million (afin d’atteindre la sérénité et la stabilité), son rapport (amour) pour sa famille et son équipe, sa solitude, son enfance ou encore sa vie amoureuse globalement. Un EP à l’image de Doums : simple, touchant et dans lequel on a envie d’en savoir (entendre) plus. Du Doums tout craché, quoi.

Nostalgie et souvenirs en revoyant cette photo… 🤩

Enfin bref, « Pilote & Co » est un petit EP qualitatif qui mérite d’être écouté, bien produit et avec de bons featurings. Un projet qui, forcément, une fois écouté, suscite l’envie et questionne quant à un éventuel album du rappeur aux multiples groupes et collectifs. Un projet qui, je l’espère (et je ne pense pas être le seul), permettra et donnera envie à l’artiste parisien de se consacrer un peu plus à sa carrière personnelle. Mais bon, connaissant le bonhomme après toutes ces années, on se retrouvera certainement ici-même, dans 2-3 ans, pour parler d’un nouveau petit projet sympa, en répétant, une nouvelle fois la même chose : décidément, il est toujours aussi bon que frustrant ce cher Doums.

Coups de cœur :

  • « Millions »
  • « S’il suffisait »
  • « Besoin de personne » ft. Abou Tall
  • « Ce soir » ft. Naë Music & Nekfeu
  • « Le fer » ft. Népal

Coups de blues : aucun

Note : 16/20

PS : si cet article vous a plu, n’hésitez pas à cliquer sur quelque publicités (histoire de me donner un petit coup de pouce financier), à le partager et à passer sur mon profil uTip (en regardant seulement quelque pubs ou en faisant un petit don, vous faîtes vivre le site et la chaîne YouTube), ce sont les meilleurs moyens de me soutenir ! La bise 😉

Clique ici pour partager l'article sur tes réseaux :

Share on facebook
Share on google
Share on twitter

Pour que tu puisses me donner ton avis :

Une réponse sur “Alors « Pilote & Co » de Doums, ça vaut quoi ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour t'abonner et être averti de la sortie d'un article :

Nous garderons vos données privées et ne les partagerons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité.

Pour ne louper aucune sortie, abonne toi !