« Edge Of Tomorrow », le bon film de science-fiction

« Edge Of Tomorrow », ça fait partie de ces films sortis durant notre décennie actuelle (2014), que j’ai honteusement loupé et dont j’ai retardé le rattrapage en mode : « non pas ce soir, une prochaine fois peut-être ». Et puis cette fameuse fois est arrivée, me permettant de me rendre compte que je suis longtemps passé à côté d’un très bon film. Parce que oui, « Edge Of Tomorrow » est un très bon film.

Et je dirais même plus : si vous n’avez jamais vu de SF de votre vie et que vous souhaitez réparer cette anomalie, ce film est une parfaite entrée en la matière (une bonne initiation). Le scénario tient la route, la photographie n’est pas incroyable, mais elle est soignée, on a là une bonne petite réalisation des familles (avec Doug Liman aux manettes) et des acteurs qui font largement le job (Tom Cruise, Emily Blunt, Bill Paxton, Brendan Gleeson, etc).

Au programme, on se retrouve au coeur d’une guerre sans répits entre les hommes et les extraterrestres, et l’on suit les aventures de William Cage, un commandant n’ayant jamais combattu de sa vie et qui se retrouve envoyé dans ce qui ressemble à une mission-suicide dont il doit se sortir. Problème : le bonhomme est coincé dans une boucle temporelle, et est donc condamné à revivre la même journée à chaque fois qu’il meurt. Pas cool.

Heureusement, ce qui est bien plus cool, c’est que Cage est interprété par un Tom Cruise au top de sa forme. Tellement en forme que je n’arrive toujours pas à croire que le type avait déjà 52 ans lorsque le film est sorti au cinéma. 52 ans… vraiment ? Je croise les doigts pour vieillir aussi bien. Honnêtement, je n’ai pas besoin de vous parler de sa prestation en détails, Tom a fait du Cruise (ou Cruise a fait du Tom si vous préférez). En d’autres termes, c’est du tout bon.

A ses côtés, on retrouve Emily Blunt, que je connaissais assez peu avant d’avoir vu ce film, mais qui tient la route aux côtés de Cruise (chose loin d’être simple) et qui s’en sort très bien dans son rôle d’héroïne badass, brut(e) de décoffrage, mais qui n’est pas dénuée de sentiments pour autant. Une prestation intéressante qui m’a donné envie de m’intéresser de plus près à sa carrière.

Et enfin, pour en finir de vous convaincre de voir ce film si ce n’est pas encore fait, j’ai trouvé la fin de celui-ci vraiment convaincante. Cette dernière faire sourire, donne libre cours à l’imagination du spectateur et laisse en suspens quelque questions. Et ces interrogations ne resteront pas éternellement sans réponses puisqu’un second volet va voir le jour l’année prochaine, avec tout ce beau monde. Donc en attendant, pourquoi ne pas mater un bon film de science-fiction avec le premier opus ?

PS : si cet article vous a plu, n’hésitez pas à cliquer sur quelque publicités (histoire de me donner un petit coup de pouce financier) et à le partager, ce sont les meilleurs moyens de me soutenir.

PS 2 : n’hésitez pas non plus à faire un petit tour sur mon profil « uTip », en regardant seulement quelque publicités (et en ayant aussi la possibilité de faire des dons si vous le souhaitez), vous faîtes vivre le site ! La bise !

Clique ici pour partager l'article sur tes réseaux :

Share on facebook
Share on google
Share on twitter

Pour que tu puisses me donner ton avis :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour t'abonner et être averti de la sortie d'un article :

Nous garderons vos données privées et ne les partagerons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité.

Pour ne louper aucune sortie, abonne toi !